• Le droit à l'erreur

    Certaines erreurs sont dites de jeunesse, d'autres sont pure bêtise, certaines sont pardonnables, d'autres non.

    Ses larmes, ses excuses et tout ce que l'on peut imaginer de positif n'enlèveront jamais le poids qu'au fond de mon coeur je porte, la souffrance que j'ai endurée pendant toutes ces années, non, je ne lui pardonnerai jamais. J'ai trop souffert, je ne marche plus droit.

    Ce texte d'Amel Bent me permet de mettre des mots sur ce que j'ai vécu...je culpabilisais car il m'y forçait, je voulais qu'il me pardonne de ne pas le rendre heureux, qu'il m'accorde un droit à l'erreur...aujourd'hui j'ai pris conscience que je n'avais pas de pas à faire vers lui, qu'il ne m'a que manipulée et que ses larmes, ses supplications n'y pourront rien changer. je ne lui accorderai jamais ce droit à l'erreur.

    Je ne marche plus droit.
    Je fais n'importe quoi.
    J'ai devant moi un mur qui m'empeche d'avancer.
    Le réveil est brutal.
    Les nuits baignées de larmes.
    Et je suis là coupable à condamner.

    Pont:
    J'ai perdu la direction et le sens.
    Je ne sais pas tenir la distance.

    Refrain:
    Je croyais tout savoir de nous.
    Etre arrivée jusqu'au bout.
    Et tenir si bien le coup.
    Je croyais tout savoir de moi.
    Mais y a tellement de choses qu'on ne sait pas.
    Comme ça!

    Et je prétendais tout voir.
    Me voir là dans le noir.
    Et mes yeux ne me servent aujourd'hui qu'à pleurer.
    Est ce que tu peux entendre?
    Est ce que tu peux comprendre?
    Et faire le pas qui peut nous rapprocher.

    pont/refrain

    Est ce que mes regrets peuvent suffire, effacer le mal des mots qu'on peut dire, et me redonner des couleurs?
    Est ce que mon amour peut suffire et qu'un jour enfin tu pourras m'offrir (x2)...le droit à l'erreur?

    Refrain.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :